L’ingestion de piles boutons est une urgence!

Publiée le 23 octobre 2018

On estime que chaque année en France plus de 1200 visites aux urgences sont liées à l’ingestion de piles boutons. Les accidents domestiques liés à l’étouffement de jeunes enfants par ingestion de petits objets sont d’autant plus fréquents que la taille des piles a considérablement réduite. Par conséquent, les piles boutons peuvent très facilement être avalées par les enfants. On les retrouve dans de nombreux produits tels que les jouets, les télécommandes, les appareils auditifs…

Le danger de ces petites piles est qu’elles risquent de se coincer dans l’œsophage, le conduit qui transporte les aliments dans l’estomac, et les lésions peuvent apparaitre rapidement, au bout de deux heures.

Contrairement à ce qu’on imagine, le danger immédiat ne vient pas des produits que contiennent les piles mais de leur action électrique dans le milieu humide qu’est l’œsophage. Les complications peuvent être graves voire potentiellement mortelles. Il faut donc agir rapidement.

 

 

Prévention et réaction rapide

Par conséquent, les parents et grands parents doivent être vigilants avec ces dispositifs. Afin d’éviter toute ingestion, respectez les consignes suivantes:

  • conserver les piles bouton hors de portée des enfants (y compris les piles usagées)
  • vérifier que le compartiment à piles soit bien sécurisé et ne soit pas être ouvert. Dans le cas contraire, ne pas laisser l’objet contenant les piles bouton à disposition d’un enfant
  • privilégier l’achat d’appareils dont le compartiment à piles est sécurisé (présence d’une vis ou nécessité d’accomplir deux manœuvres indépendantes pour l’ouvrir)
  • en cas d’ingestion, même supposée, d’une pile bouton, contacter immédiatement le 15 ou un centre antipoison (http://www.centres-antipoison.net/) en leur indiquant qu’il s’agit de l’ingestion d’une pile bouton. Chaque minute compte!