Différents troubles auditifs existent...

La Perte auditive

La perte auditive peut survenir à n’importe quel âge pour différentes raisons, dûes à un ensemble de facteurs tels que la presbyacousie, l’existence de certaines pathologies, la prise de médicaments ototoxiques (toxiques pour l’oreille), une malformation congénitale et l’exposition aux bruits. Aussi, la perte auditive peut être liée à des acouphènes (sifflements ou bourdonnements d’oreille) qui sont perçus dans les oreilles ou dans la tête.

Cependant, les premiers signes d’une perte auditive liée au vieillissement que l’on appelle « presbyacousie », apparaissent en général à partir de 55-60 ans. Celle-ci survient progressivement quand une partie de notre système auditif cesse de fonctionner correctement. Elle s’installe progressivement provoquant des difficultés à comprendre la parole dans les environnements bruyants. Avec le temps, l’évolution de la perte auditive va, peu à peu vous amener à répondre de manière erronée et faire répéter votre entourage.

En plus du vieillissement naturel de notre système auditif, d’autres situations peuvent endommager les cellules ciliées:

  • traumatismes sonores lors d’une exposition à une intensité trop forte (concert, coup de fusil, pétards, etc.)
  • certains médicaments ou traitements (comme la chimiothérapie par exemple),
  • certaines surdités peuvent également être d’origine génétique. »
Quels sont les premiers signes ?

Presbyacousie

La presbyacousie est un dysfonctionnement des cellules ciliées, situées dans la cochlée, qui ne codent plus les fréquences aiguës. Lorsque les microscopiques cellules ciliées sont endommagées, elles ne peuvent plus transmettre le signal sonore complet à votre cerveau.

Les cellules ciliées saines sont en position droite et sont capables de détecter précisément les ondes sonores et de transmettre au cerveau les impulsions électriques.

Les cellules ciliées endommagées sont flasques, avachies. Elles ne sont plus capables de détecter les ondes sonores et de transmettre les impulsions électriques au cerveau.

Cellules ciliées saines Cellules ciliées endommagées Perte auditive en fonction de l'âge

Acouphènes

Les acouphènes désignent des bruits entendus, de matière continue ou intermittente, « dans l’oreille » ou « dans la tête », sans source sonore dans l’environnement. C’est le système auditif lui-même qui génère ces sifflements ou bourdonnements. Il s’agit d’un phénomène commun qui affecte environ 15% de la population, à un moment ou à un autre d’une vie. Dans 95% des cas, ces acouphènes n’ont aucune gravité.

La majorité des acouphènes sont dits « subjectifs », c’est-à-dire qu’ils ne sont perçus que par le patient.
Les acouphènes peuvent s’accompagner d’hyperacousie, c’est-à-dire d’une intolérance à certains sons.

L'hyperacousie

L’hyperacousie est la perception exacerbée, jusqu’à la douleur, des sons normaux de l’environnement. Elle se traduit par une hypersensibilité de l’audition et une intolérance à certains sons du quotidien. A l’instar des acouphènes, les causes de l’hyperacousie sont diverses.

Nos solutions auditives
De qualité, confortables, quasiment invisibles ou connectés, découvrez les nouveaux appareils auditifs !
Découvrir
Odikids : pour les enfants
Découvrez notre service OdiKids, un accompagnement réservés aux enfants
Découvrir
Prendre rendez-vous
dans l'un de nos deux centres d'audition à STRASBOURG ou OBERHAUSBERGEN
Prendre rendez-vous